Gazelles Blinoises : site officiel du club de basket de BLAIN - clubeo

En exclu : Interview de Morgane !

30 décembre 2016 - 11:47

Interview Morgane

Morgane, dans un premier temps, parle-nous de toi. On veut tout savoir (enfin presque..).

  • Peux-tu nous présenter et nous raconter ton parcours sportif (joueur et entraîneur) ?

J’ai commencé le basket à 5 ans à l’ASPTT Chateauroux, j’étais grande mes parents m’ont donc inscrite à ce sport que je n’ai plus jamais arrêté !

Cette première expérience n’est pas un bon souvenir car je me rappelle qu’on ne me faisait pas de passes étant donné que j’étais débutante … Je suis sportive depuis que je suis toute petite et j’ai fait beaucoup de sport en plus du basket.

J’ai ensuite joué sur un niveau départemental et régional jusqu’en cadettes en Isère où j’ai été championne de l’isère en minimes et cadettes et fait quelques sélections départementales et régionales ; je n’ai pas donné suite car l’état d’esprit ne me plaisait pas c’était la compet à fond et ça n’était pas mon objectif à ce moment là.

J’ai commencé à jouer en seniors à l’âge de 16 ans en pré nationale et je faisais le banc de la Nationale 2 jusqu’à prendre quelques minutes de temps de jeu …

A 17 ans je joue en Nationale 2 plus régulièrement et je suis repérée par un club voisin en Savoie, Challes les Eaux Basket qui est descendu de l’élite pour raisons financières et qui souhaitent retrouver le haut niveau avec des jeunes.

Je quitte donc le domicile familial alors que je n’avais pas encore 18 ans pour essayer de faire du basket un peu plus qu’un loisir…

C’est dans ce club où j’ai passé 6 saisons que ma carrière démarre et que je prends conscience que je peux en faire mon métier. Je serais capitaine pendant 4 saisons, on a été championne de France de Nationale 2 puis deux ans après de Nationale 1 (équivalent de la Ligue 2 aujourd’hui) et nous avons donc retrouvé la première division. C’est à cette période que les choses deviennent plus difficiles, je ne ferais qu’une saison dans l’élite et l’aventure dans ce club s’arrêtera.

Je  suis ensuite recrutée en deuxième division par un club à coté de Brest, où je passe une saison, c’est à ce moment que je  décide de me former également comme entraîneur, on doit être en 2008.

Je rejoins ensuite le Nantes Rezé Basket qui évolue en deuxième division, avec ce club, je vais à nouveau connaître la joie d’une montée dans l’élite mais avec un goût d’inachevé puisque nous perdons la finale du championnat de France sur un tir du milieu du terrain chez nous à Rezé …

Je jouerais encore deux saisons en LFB avant de me consacrer uniquement à l’entraînement.

En arrivant dans ce club, je commence à entraîner des minimes France puis je les prends en coaching la saison suivante, on atteint le dernier carré pour jouer le titre de championne de France mais on finira troisième.

Je prends quelques saisons plus tard la responsabilité du centre de formation qui accueille 20 stagiaires qui viennent de toute la France et des DOM-TOM, j’entraîne, je les accompagne dans le suivi de leurs études et pour les problèmes médicaux et je gère également le personnel d’internat et la logistique des repas. C’est une très belle expérience et une aventure humaine inoubliable avec chacune. Elles arrivent chez nous à 15 ans et en sortent à 20 ans … !

Parallèlement je suis assistante avec l’équipe professionnelle sur certains entraînements et lors des matchs à domicile, j’ai été très contente de travailler avec les coachs que j’ai croisé là bas et tout particulièrement avec Manu Coeuret et Romain Leroy qui sont toujours dans le monde pro. Un beau souvenir d’avoir pu jouer la finale de Coupe de France à Bercy 

 

  • Quelles sont les différentes missions que l’on t’a confiées au sein du club des Gazelles ?

J’entraîne toutes les équipes du club sauf les baby, les U9 filles et les seniors filles

J’organise et anime les stages

J’organise les formations du 1er niveau fédéral en partenariat avec le comité

J’appuie Laurent sur les dossiers de subventions et conseille sur les actions de développement

J’aide les parents bénévoles dans leurs missions d’encadrement des équipes

On a quelques projets dans les cartons dont je ne parle pas pour le moment qui verront, je l’espère, le jour à la rentrée prochaine.

  • Pour toi, qu’est-ce qu’un bon entraîneur ?

C’est une bonne question et la réponse dépend du niveau de compétition dans lequel on se trouve. Cependant un bon entraîneur doit s’adapter aux motivations des joueurs et vouloir sans cesse les faire progresser, pour cela la clé est dans le plaisir de faire les choses ! Un bon entraîneur doit également être enthousiaste et positif et enfin je pense qu’il doit être juste.

  • Pour toi, qu’est-ce qu’un bon joueur ?

Un bon joueur est quelqu’un qui écoute ! c’est aussi quelqu’un qui ose faire les choses et pour cela l’entraîneur doit savoir instaurer de la confiance

Un bon joueur c’est aussi quelqu’un qui a compris que sans l’équipe il n’est rien et qu’il n’y a pas de bon titulaire sans de bons remplaçants

Morgane, ça fait, maintenant, 3 mois que tu entraînes à temps complet dans le club des gazelles.

  • Peux-tu, stp, nous dire ce qui te plaît chez les gazelles ? As-tu une anecdote à ce sujet ?

Ce qui me plait c’est l’énergie qui se dégage du collectif ! On n’est jamais seule chez les Gazelles, on trouve toujours un appui et même plus. Les gens qui sont là ont plaisir à faire les choses ensemble et sont fiers de leur club.

Je n’ai pas d’anecdote particulière pour illustrer cela puisque c’est un constat de tous les jours

  • Et au sens inverse, est-ce qu’il y a des choses qui te gêne voire te choque ?

Pour l’instant ce qui me gêne et ça n’est pas propre au club, c’est l’ambiance qui règne autour de certains matchs et la virulence avec laquelle les gens réagissent vers les arbitres, les enfants, les coachs … qu’il y ait de la passion c’est une chose, elle peut se traduire par des encouragements nourris mais la montée des incivilités ou de comportements excessifs me dérangent, ça n’est que du basket

  • Avec tes expériences passées dans différents clubs, as-tu des conseils à prodiguer sur l’organisation, la communication, les manifestations à mettre en place ?

J’essaye de partager mon expérience avec les personnes concernées et d’être force de proposition mais les choses qui se mettent en place se font très bien par des gens pleinement investis que tous ceux qui le font, continuent et que d’autres nous rejoignent pour mettre au profit du club, leurs compétences.

 

On va finir notre entretien en mode «interview décalé » :

Si tu étais :

Un rêve de gosse : j’aurais aimé être noire pour courir aussi vite que Marie José Pérec !!

Un geste du basket  : la passe dans le dos

Un morceau de musique : c’est trop difficile d’en choisir un mais j’écoute beaucoup de musique dans ma voiture ! cela dépend de mon humeur

Une qualité : la confiance

Un défaut : perfectionniste

Un souvenir sportif : la première montée en ligue féminine

Un mini-message : le monde est riche de ses différences, sachons voir chez l’autre ce qu’il a de meilleur en lui, sans jugement mais avec humanité ;)

Un hobbie : la randonnée quand je rentre dans les Alpes pour les vacances

Un club de basket : Challes les Eaux

Une devise :“Se réunir est un début ; rester ensemble est un progrès ; travailler ensemble est la réussite.”

 

Commentaires